Question au Ministre Gilkinet sur le déploiement des stations Blue-bike

Juil 14, 2021 | Mobilité | 0 commentaires

Monsieur le Ministre,

Pour ses 10 ans, Blue Bike étoffe son réseau de stations de vélos partagées portant ce chiffre à 82, avec de nouvelles stations à Landen, Blankenberge, De Panne, Zeebrugge-Dorp, Heist et Knokke.

Comme vous l’indiquez, ce type d’offres est idéale pour réaliser les derniers kilomètres d’un voyage. C’est également une solution que soutient cette commission qui a adopté une résolution concernant la stratégie train-vélo incluant le déploiement de vélos partagés dans nos gares en collaboration avec différents partenaires.

Nous connaissons le déséquilibre régional entre les stations Blue Bike, puisqu’à ce jour sur les 82 stations Blue Bike, 4 seulement sont situées à Bruxelles et 3 en Wallonie.

Mes questions sont dès lors les suivantes :

– Est-il prévu l’installation d’autres stations Blue Bike dans les mois à venir ? Si oui, où ?

– Quelle est votre ambition pour combler le déficit de vélos partagés tant à Bruxelles qu’en Wallonie ?

– Une stratégie est-elle en voie d’élaboration en ce sens avec les gestionnaires de Blue Bike ?

Merci pour vos réponses.

Réponse du Ministre Gilkinet (Commission Mobilité du 13.07.21):

Monsieur Parent, je vous remercie pour votre question témoignant de votre intérêt pour le vélo, qu’il soit partagé ou non. En l’occurrence avec le Blue-bike ici, il est partagé, et je partage pleinement cette ambition. L’ouverture de nouvelles stations Blue-bike est effectivement prévue cette année dans les gares de Drongen, Edegem, Merelbeke, Wondelgem et Wesemael. L’élargissement de l’offre est également prévu dans les gares de Malines, Namur, Mons et Torhout. Blue-bike et la SNCB ont une convention de collaboration pour l’installation de  stations Blue- bike dans les parkings vélos des gares. Ces installations dépendent aussi du soutien des autorités locales dont la plupart interviennent dans e prix de la location. Le potentiel de clients est également un facteur de décision pour l’ouverture de stations Blue-bike.  La convention entre la SNCB et Blue-bike autorise l’installation de ces stations dans toutes les gares du pays. Rappelons que Blue-bike a  pour actionnaire majoritaire De Lijn et bénéficie du soutien de la Région flamande. Le TEC est actionnaire  minoritaire de Blue-mobility  (structure portant Blue-bike). Des contacts ont lieu tant avec la SNCB qu’avec le TEC afin d’étendre l’offre en Wallonie. Un plan de  développement est à l’étude. La SNCB a, à plusieurs reprises, insisté pour que cette extension dans le sud du pays se concrétise le plus  rapidement possible. Je la soutiens et l’appelle de mes vœux. J’ai eu l’occasion d’en discuter avec les responsables de Blue-bike que j’ai  rencontrés lors de l’inauguration d’une station à Landen. C’était bien sympathique!

Ma réplique :

Madame la présidente, je remercie le ministre pour sa réponse. Je me réjouis d’apprendre qu’il y a un plan de développement pour Blue-  bike dans le sud du pays. On sait bien que le différentiel entre le Nord et le Sud est extrêmement important sur ce dossier et que  l’intermodalité et la capacité de louer un vélo en gare est vraiment une pièce manquante dans la politique cyclable et l’articulation train- vélo au sud du pays. Je me  réjouis de cette annonce et du fait que Blue-bike va renforcer son offre à Namur et à Mons. C’est également  une bonne nouvelle pour les autres gares évidemment. C’est un dossier important pour nous. Je continuerai à le suivre pour voir le  déploiement de cette stratégie, qui peut être construite avec les pouvoirs locaux et avec les associations de cyclistes. Ceux-ci peuvent  venir en soutien pour identifier les besoins et les capacités de clients potentiels de Blue-bike sur les territoires.